Navigation

Contactez-nous

Kitpages
17 rue de la Frise
38000 Grenoble
tel : 04 58 00 33 81

Par Philippe Le Van (@plv) Dernière mise à jour : 11 juillet 2007

Linux : ingénierie système

Introduction

Cette page indique quelques commandes courrantes dont on a régulièrement besoin et qu'on met toujours 1h à retrouver...

Synchroniser des répertoires distants

On a souvent besoin de synchroniser sa plateforme de validation avec sa plateforme de production. Pour ça unix propose un outil magique : rsync.

Prenons l'exemple suivant :

on veut copier tous les jours le contenu du répertoire /data/site/ de m1.toto.com vers le répertoire /home/backup/m1/data/site de la machine m2.toto.com pour faire un backup minimal.

Pour ne pas taper de mot de passe, il faut créer une clé ssh sans mot de passe et la spécifier dans la commande ssh avec l'option -i. (Attention, si vous utilisez des clés sans mot de passe, il faut savoir ce que vous faites...)

# aller sur la machine m2.toto.com et lancer
# les commandes suivantes :
cd /home/backup/m1/data/site/
rsync -vazu -e ssh m1.toto.com:/data/site/ ./

Reconstruire un disque ext3

Si vous avez un secteur défectueux sur un disque, vous pouvez vouloir le vérifier avec fsck. Voilà quelques points à surveiller :

  • utiliser e2fsck et pas fsck
  • on ne peut lancer e2fsck que sur un disque qui n'est pas monté
  • éviter si possible la commande "shutdown -r -F now" : si vous avez un problème pendant le check, vous ne le saurez pas... Si c'est un disque système, ça peut être compliqué à éviter...

Hypothèse : le problème est sur /dev/hd0 qui est monté sur /home

Principe :

  • démonter /home
  • lancer e2fsck dessus
  • remonter /home

 

umount /dev/hd0
e2fsck -v -y /dev/hd0
mount -t ext3 /dev/hd0 /home

Problème rencontré avec e2fsck

Avec Ext3 vous pouvez avec e2fsck qui boucle sur l'erreur :
"Restarting e2fsck from the beginning..."

dans ce cas, c'est sans doute e2fsck qui essaye de supprimer un inode utilisé par le journal de ext3. Il faut donc suivre une procédure un peu plus complète : on supprime le journal avant fsck et on le reconstruit après...

umount /dev/hd0
debugfs -w -R "feature ^has_journal,^needs_recovery" /dev/hd0
e2fsck -v -y /dev/hd0
tune2fs -j /dev/hd0
mount -t ext3 /dev/hd0 /home

Commentaires

Ajouter un commentaire